Alternative K.A.S. (Koordinadora Abertzale Sozialista) – 1976

1.AMNISTIE, soit, Libération de tous les prisonniers politiques Basques.

2.LIBERTES DEMOCRATIQUES, c’est-à-dire, Légalisation de tous les Partis Politiques indépendantistes, sans leur imposer de modifications de leurs statuts.

3.RETRAIT D’EUSKADl de la Guardia Civil, de la Policia Nacional et du Cuerpo Superior de Policia.

4.AMELIORATION des CONDITIONS de VIE et de TRAVAIL pour les classes populaires et en particulier pour la classe ouvrière.

5.STATUT D’AUTONOMIE, avec comme conditions minimales requises :

– qu’il englobe les QUATRE REGIONS historiques d’Euskadi Sud,

– qu’il reconnaisse la SOUVERAINETE NATIONALE d’Euskadi, son droit à l’Autodétermination incluant le Droit à la création d’un Etat propre et indépendant,

– qu’il reconnaisse les liens nationaux existants entre EUSKADI NORD et EUSKADI SUD,

– que les UNITES DE DEFENSE CIVILES, qui remplaceront les actuelles forces répressives, soient créées par le Gouvernement Basque et dépendent uniquement de lui,

– que les FORCES ARMEES en place en Euskadi soient sous contrôle du Gouvernement Basque,

– que le Peuple Basque dispose de pouvoirs suffisants pouvant lui permettre de se doter à tout moment des STRUCTURES ECONOMIQUES qu’il estimera, du point de vue social et politique, nécessaires à son progrès et son bien-être,

– que l’EUSKARA soit la langue officielle et prioritaire d’Euskadi.