Lénine : L’Europe arriérée et l’Asie avancée (1913)

 Pravda n°113, 18 mai 1913

Ces mots juxtaposés semblent un paradoxe. Qui ne sait pas que l’Europe est avancée et que l’Asie est arriérée ? Pourtant, les mots qui ferment le titre de cet article renferment une amère vérité.

L’Europe civilisée et avancée, avec sa technique brillamment développée, avec sa riche et multiple culture et sa Constitution, est arrivée à un moment historique où la bourgeoisie qui commande, soutient, par crainte du prolétariat grandissant en nombre et en force, tout ce qui est arriéré, agonisant, moyenâgeux. La bourgeoisie en voie de disparition s’allie à toutes les forces périmées ou périclitantes pour maintenir l’esclavage salarié ébranlé.

Dans l’Europe avancée commande la bourgeoisie, qui soutient tout ce qui est arriéré. De nos jours l’Europe est avancée, non pas grâce à la bourgeoisie, mais malgré elle ; car seul le prolétariat voit augmenter les millions de combattants qui forment son armée en lutte pour un avenir meilleur ; lui seul garde et répand une haine implacable pour tout ce qui est arriéré, pour la sauvagerie, les privilèges, l’esclavage et l’humiliation de l’homme par l’homme.

Dans l’Europe “avancée”, seul le prolétariat est une classe avancée . Tandis que la bourgeoisie encore en vie est prête à tous les actes de sauvagerie, de férocité et à tous les crimes pour sauvegarder l’esclavage capitaliste en perdition.

On ne saurait guère fournir un exemple plus frappant de cette putréfaction de toute la bourgeoisie européenne que celui de son soutien de la réaction en Asie, pour les buts égoïstes des brasseurs d’affaires de la finance et des escrocs capitalistes.

En Asie croît, s’étend et se fortifie partout un puissant mouvement démocratique. La bourgeoisie y est encore avec le peuple contre la réaction. Des centaines de millions d’hommes s’éveillent à la vie, à la lumière, à la liberté. Quel enthousiasme ce mouvement universel provoque dans le cœur de tous les ouvriers conscients, qui savent que le chemin du collectivisme passe par la démocratie ! De quelle sympathie sont pénétrés tous les démocrates honnêtes pour la jeune Asie !

Et l’Europe “avancée” ? Elle pille la Chine et aide les ennemis de la démocratie, les ennemis de la liberté en Chine !

Voici un petit calcul simple, mais édifiant. Le nouvel emprunt de Chine a été contracté contre la démocratie chinoise. L'”Europe” est pour Yuan Chi-kaï qui prépare la dictature militaire. Et pourquoi le soutient-elle ? Par ce qu’elle fait une bonne affaire. L’emprunt a été contracté pour une somme d’environ 250 millions de roubles, au cours de 84 pour 100.

Cela veut dire que les bourgeois d'”Europe” payent aux Chinois 210 millions de roubles, tandis qu’ils font payer au public 225 millions. Voilà d’un seul coup, en quelques semaines, un bénéfice net de 15 millions de roubles ! N’est-ce pas, en effet, un bénéfice “net ” ?

Et si le peuple chinois ne reconnaît pas l’emprunt ? La Chine n’est-elle pas une République, et la majorité du parlement n’est-elle pas contre l’emprunt ?

Oh, alors, l’Europe “avancée” poussera des cris à propos de “civilisation”, d'”ordre”, de “culture”, de “patrie” ! Alors elle fera donner du canon et écrasera la République de l’Asie “arriérée”, en alliance avec l’aventurier, le traître et l’ami de la réaction Yuan Chi-kaï !

Toute l’Europe qui commande, toute la bourgeoisie européenne fait alliance avec toutes les forces de la réaction et du moyen âge, en Chine.

En revanche toute la jeune Asie, c’est-à-dire des centaines de millions de travailleurs d’Asie ont un allié sûr dans le prolétariat de tous les pays civilisés. Nulle force au monde ne pourra empêcher sa victoire, qui affranchira les peuples d’Europe comme les peuples d’Asie.

=>Revenir aux œuvres de Lénine