Les chiffres de la répression de l’appareil de sécurité d’État de l’URSS (1930-1936)

Le tableau suivant présente les données pour la période de 1930 à 1936.

Le nombre de peine de morts se réduit de manière très sensible, mais il y a des pics de répression : en 1935, l’appareil de sécurité d’Etat arrêta 43 686 personnes, soit 2,5 fois plus que l’année précédente.

L’élément déclencheur fut l’assassinat de Kirov le premier décembre 1934, qui révéla à quel point il y avait des réseaux organisés pour le renversement du régime. C’est le grand affrontement avec les éléments anti-sociaux rétifs à l’organisation du nouveau régime, alors qu’à l’arrière-plan le pays s’industrialise à grande vitesse.

On doit noter aussi qu’en sept années, pratiquement 900 000 personnes ont été envoyées en prison ou en camp de travail.

=>Retour au dossier sur le droit soviétique et l’appareil de sécurité
de l’État de l’URSS socialiste

One thought to “Les chiffres de la répression de l’appareil de sécurité d’État de l’URSS (1930-1936)”

Les commentaires sont clos.