Sur la pensée Mao Zedong (1978)

[Document du 3e congrès du PCMLF, 1978.]

Le Parti communiste marxiste-léniniste a, depuis son congrès constitutif, pris pour fondement théorique, le marxisme, le léninisme et la pensée mao zedong. Il tient à réaffirmer solennellement le caractère décisif des développements apportés par Mao Zedong à la théorie marxiste-léniniste.

Mao Zedong est le plus grand marxiste de notre époque, époque marquée par l’apparition du révisionnisme moderne. Il a apporté au peuple chinois comme au prolétariat et aux peuples révolutionnaires du monde, une immense contribution sur les plans de la théorie révolutionnaire et de la pratique révolutionnaire.

Mao Zedong est le fondateur du Parti communiste chinois et de l’État de dictature du prolétariat en Chine. Pendant plus d’un demi-siècle, il a dirigé en personne la révolution chinoise ; il a établi les lignes, principes et mesures politiques justes aux diverses étapes de la révolution chinoises, conduisant ainsi le peuple chinois à la victoire de la démocratie nouvelle comme aux grandes victoires de la révolution et de l’édification socialistes.

Mao Zedong a déclenché dans le mouvement communiste international contemporain la grande lutte contre le révisionnisme moderne ayant pour centre les révisionnistes soviétiques, et a contribué ainsi grandement à l’essor de la cause des peuples en lutte contre l’impérialisme et l’hégémonisme. Il a, en formulant la thèse des trois mondes, apporté une contribution essentielle à l’analyse du monde contemporain et à la définition de la stratégie mondiale.

Combinant la vérité universelle du marxisme-léninisme avec la pratique concrète de la révolution chinoise et de la révolution mondiale, il a continué, sauvegardé et développé le marxisme-léninisme dans les domaines de la philosophie, de l’économie politique et du socialisme scientifique.

Dans la période du socialisme, la plus grande contribution que Mao Zedong a apportée au marxisme, c’est d’avoir fondé la théorie générale de la continuation de la révolution sous la dictature du prolétariat. Il a dressé le bilan de l’expérience historique de la dictature du prolétariat acquise après Lénine, et a dégagé, sur la base des principes de Marx et Lénine, la loi du développement de la société socialiste : la société socialiste s’étend sur une assez longue période historique pendant laquelle subsistent toujours les classes, les contradictions de classes et la lutte de classes, pendant laquelle existe aussi le danger de restauration du capitalisme et demeure, enfin, la menace de subversion et d’agression de l’impérialisme et du social-impérialisme.

Mao Zedong, dans le cadre de cette théorie, a étudié la contradiction entre rapports de production et forces productives dans la société socialiste : il a établi la distinction entre contradictions au sein du peuple et contradictions entre le peuple et ses ennemis, ainsi que les méthodes de leur solution correcte ; il a énoncé une théorie générale quant à la lutte contre les responsables du parti engagés dans la voie capitaliste. En définitive, Mao Zedong a résolu, sur le plan théorique, les questions concernant le caractère, les cibles et les forces motrices de la révolution ininterrompue par étapes sous la dictature du prolétariat.

Mao Zedong a, par ailleurs, développé dans la période du socialisme, la théorie marxiste-léniniste sur la lutte interne au parti communiste et pour son édification, en formulant, à partir de l’expérience de la lutte entre les deux lignes au sein du Parti communiste chinois, ces trois principes fondamentaux :

– “Il faut pratiquer le marxisme et non le révisionnisme ;
– travailler à l’unité et non à la scission ;
– faire preuve de franchise et de droiture et ne tramer ni intrigues, ni complots”.

Mao Zedong se range parmi les grands éducateurs du prolétariat mondial, Marx et Lénine. La pensée maozedong est une arme idéologique puissante pour les peuples du monde dans leur lutte contre l’impérialisme, le social-impérialisme et toute la réaction. C’est, pour les communistes, une arme idéologique puissante dans leur combat contre le révisionnisme, le dogmatisme et l’empirisme.

Voilà pourquoi notre parti, le Parti communiste marxiste-léniniste, prend pour base le marxisme et le léninisme, et son développement le plus récent, la pensée maozedong et s’attache à les appliquer pour mener à bien sa tâche révolutionnaire.

Voilà pourquoi notre parti demande à tous ses militants, cadres et cadres dirigeants, d’étudier les oeuvres de Mao Zedong qui sont une synthèse scientifique de l’expérience acquise par le prolétariat, les nations et peuples opprimés dans leur lutte révolutionnaire, avec le même souci, la même régularité et la même attention qu’ils étudient et doivent étudier les oeuvres des grands dirigeants révolutionnaires, Marx, Engels, Lénine et Staline, et de s’attacher à les appliquer aux conditions concrètes de la France. 

=>Retour au dossier PCMLF, PCR(ml), VLR, UCF-ML,
Nouvelle Cause du Peuple, NAPAP, Action Directe