La seconde Internationale

Né comme organisation du mouvement ouvrier sous l’impulsion de la social-démocratie allemande et du marxisme, la seconde Internationale propagea le socialisme à la toute fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Elle échoua toutefois à s’opposer à la première guerre mondiale impérialiste.

dossier

Les fondations de la seconde Internationale

Le dossier est également disponible au format PDF, ainsi qu’au format EPUB.

[html] La base de la fondation

[html] La fondation au congrès de Paris

[html] Le premier congrès et l’opposition au militarisme

[html] Le premier congrès et la lutte économique et politique

[html] Le premier congrès et la lutte ouvrière

[html] Le modèle allemand et le programme d’Erfurt

[html] Social-démocratie et variantes socialistes

[html] Le second congrès

[html] Le troisième congrès

[html] Le quatrième congrès et le risque d’implosion

[html] Le quatrième congrès et l’unité d’action

[html] Le quatrième congrès et l’impérialisme

dossier

Les crises de la seconde Internationale

Le dossier est également disponible au format PDF, ainsi qu’au format EPUB.

[html] Eduard Bernstein et le révisionnisme dans la social-démocratie allemande

[html] Le ministérialisme français

[html] Le cinquième congrès et la résolution caoutchouc

[html] Le cinquième congrès et le gradualisme

[html] Le cinquième congrès et le socialisme communal

[html] Le « de léonisme » de la social-démocratie américaine

[html] L’opportunisme du Parti Ouvrier Belge et la grève politique de masse

[html] Rosa Luxembourg sur la grève politique de masse en Belgique en 1913

[html] Les questions nationales austro-hongroises

Annexe

[html] Le programme de Hainfeld de la social-démocratie autrichienne